Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 13:29

Bonjour, bonsoir

 

J'étais arrivé au centre en juillet 2011. Dès les premiers jours j'ai sympathisé avec Alminé ma voisine de palier d'origine arménienne. On parlait de tout et de rien dans une sorte de franco-arménien, mais on y arrivait. D'ailleurs lors du passage à la tnt plus tard, je lui ai réglé sa petite télé. Amusant car le menu de programme, bah, il était écrit en Cyrillique, n'étant ni Poutine, ni Champollion, j'ai galéré afin qu'elle puisse voir son Dr House qui allait commencer.

Elle avait 34 ans, mais un peu perdue, car elle découvrait la civilisation occidentale. Mais malgré sa naïveté, elle était très assidue pour aller à l'école préparer l'examen de contrôle de connaissance de la langue française. Comme une petite fille de niveau école primaire.

 

Je veillais aussi sur elle, car elle était très gentille et vulnérable. Dans un CHRS, il y a les sociables et les autres. Un vrai melting-pot humain.

 

Mais revenons à cet été 2011.

 

Je fus réveillé au milieu de la nuit, j'allais sur le balcon et j'entendis Alminé râler.

Au début, j'ai cru que c'était une sorte de prière orthodoxe , mais ce là ne collait pas car elle pleurait et puis sa respiration......

Sur mon balcon j'ai joué les Cyrano en l'appelant, aucune réponse.

Je suis allé frapper à sa porte et réflexe primaire, n'ayant aucune réponse, j'ai tourné le bouton. Alminé n'avait pas fermé à clefs.

 

Alors je suis entré.

 

Ouh là!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Alminé gémissait sur son lit, très jolie en petite nuisette, mais je ne me suis pas attardé sur ce détail car elle était agitée de convulsions.

 

Alors encore une fois sans réfléchir je suis allé prendre ses 2 petites mains, elle s'est collée contre moi toute tremblante. Elle m'avait reconnu et comme elle avait confiance en moi, elle m'a dit :

 

Filipé, Filipé, Alminé angoisse. Ce sont les seuls mots que j'ai compris.

Je l'ai gardé quelques instants contre moi tout en lui parlant pour l'apaiser avant de l'étendre sur son lit en position latérale de sécurité, le service militaire a de bons cotés.

Mais bon je n'en menais pas large. Enfin, elle s'est quelque peu apaisée et je lui ai dit :

Alminé, pas peur, Filipé reviens, filipé chercher monsieur Alain ( le travailleur social de permanence en cette nuit là).Ce que je fis après avoir récupéré les médicaments qui trainaient sur la table de chevet et m'en fut prévenir monsieur Alain très érudit et très calme. D'ailleurs il a conservé son calme quand il m'a vu débarqué vêtu d'un simple short derrière la vitre de sa permanence.

 

- Alors M. Koursani, je suppose que vous ne venez pas me parler du père fondateur de la philosophie moderne américaine à 4 heures du matin.

 

- Non ça c'est le bouquin que vous m'avez prêté, j'en suis au premier chapître et je n'y entrave que couic. Par contre Alminé ma voisine au 211 fait une crise de spamophilie ou de je ne sais quoi !!!!!!!!!

Dans l'ascenseur, je lui ai donné les médicaments et suis rentré dans mon studio, le laissant faire.

Tout s'est bien terminé, le SAMU est venu.

 

Banale histoire, je n'ai rien fait d'exceptionnel si ce n'est de vivre un grand moment de contacts humains. Cela secoue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

A bientôt pour de prochaînes aventures

 

AMITIES A TOUTES ET A TOUS

 

Filipé Fipolin

Partager cet article

Repost 0
Published by PIPOLIN DU 10/09/1962 - dans PIPOL'INTIME
commenter cet article

commentaires

ecureuilbleu 20/11/2012 21:16


Heureusement que tu étais là pour Alminé... A ta place DSK lui aurait sauté dessus...

PIPOLIN DU 10/09/1962 20/11/2012 22:07



Oh l'image


Un vieux lubrique sur une gentille femme fragile


tiens s'il avait était là, je l'aurais remis sous la douche



Gaïa 18/11/2012 22:11


La vraie vie et le partage c'est celà ! Tu as été attentif à cette jeune femme que tu sentais fragile et heureusement tu étais là .Sacré Pipolin ! Bisous.

PIPOLIN DU 10/09/1962 19/11/2012 09:16



Oui Gaia


Tu as trouvé le mot juste. Internet, les sms et autres réseaux sociaux ne font pas tout.


Mais bon moi je n'étais qu'une petite fourmi qui a fait son devoir



Jean-François Vionnet 18/11/2012 16:51


Bien belle histoire ! Il t'en arrive des bonnes, non !


 

PIPOLIN DU 10/09/1962 18/11/2012 20:56



Ben en temps que jeune con, je suis ton digne descendant, alors on se retrouve au coeur d'aventures plus ou moins bonnes.


Salut le vivarais



m'annette 18/11/2012 16:16


Je sens que nous allons te suivre dans de nombreux récits intéressants, et nous découvrons là ton bel esprit chevaleresque!


Bon dimanche, bises

PIPOLIN DU 10/09/1962 18/11/2012 21:04



Merci M'annette


Et toi comment vas-tu ? ??????


Tu sais la vie sociale en direct n'a rien à voir avec les réseaux sociaux sur le net mais on y vit de vrais moment humains.


bises et prends soin de toi



Tous Aux Abris Me Voila

  • : Le blog de PIPOLIN
  • Le blog de PIPOLIN
  • : Actualité humoristique, parodies, et tout ce qui me passe par la tête. Défense des droits de l'homme et de la liberté d'expression par un électron libre.
  • Contact

Profil Profilé Par Un Profiler

  • PIPOLIN DU 10/09/1962
  • moi ,Pipolin 1 bis  ,acteur de
Theatre amateur,amoureux éternel-vous presente mes  pipoleries...
  • moi ,Pipolin 1 bis ,acteur de Theatre amateur,amoureux éternel-vous presente mes pipoleries...

LA VIE EST UN CABARET

Où les pantins font 3 pirouettes
(Liza Minnelli-Cabaret-1972)

Coucou! devine qui vient dîner

ALLO E.T. ICI LA TERRE


compteurs

ET VOILA LE SUD-CENTRAL


compteurs

MERCI

MA MARRAINNE
LADY MARIANNE

BEA ET LUCIEN
MISS AGNES ET SES ANGES

          
EN ATTENDANT CELLE DE L'AMOUR

 

ENCORE DES MERCI

MA MARRAINNE SYLVIE VACHANE
J'ai cassé les manettes
alors je fais avec les mains

ET....MERCI ENCORE

MA TROISIEME MARRAINE
BRIGITTE L'ECUREUIL BLEU
 (BLUE SCREEWY SQUIRREL)